Avertir le modérateur

07/04/2010

L'Austin Mini à la Krink

Une collaboration intéressante entre l’artiste de street-art Craig Costello, plus connu sous le nom de Krink, et la marque de voitures Mini.

Un travail à Hamburg sur une voiture noire Mini Cooper S entièrement recouverte d’encre blanche.

Krink Austin Mini.jpg

Pour vous donner une idée, Krink est également un fournisseur de matériel pour artiste: il fut un terrible étudiant en art, un semi vandal, et un entrepreneur qui a tout appris à la dure.

Il commenca son art avec les fameux marqueurs, mais cela se révéla trop brouillon et l'encre disparaissait au soleil. Il faut dire qu'il faisait ses tags ou graffitis sur les wagons et tout cet art déménagea vert les rues et autoroutes afin d'être un art plus urbanisé et en vue du publique.

Bref, KR comme certains l'appelaient, commença a chercher une encre de qualité d'où le nom KRINK (Ink = Encre). En 1998, KR retourna à New York avec son encre....sa signature recouvra sous peu les murs de la Big Apple.

En avance rapide jusqu'à nos jours, les produits Krink sont envoyés depuis leur quartier général de Brooklyn vers le Canada, Moscou et même Bangkok.

Cela fait 15 ans et ce qui débuta comme un produit dédié aux besoins de graffeurs a évolué vers une ligne de produits avec une variété d'outils pour les penseurs créatifs...à savoir les designers. Suivez les 15 années à venir et vous verrez que KRINK continuera à accroître son domaine d'activité en tant que fournisseur de matériaux pour une nouvelle génération d'artistes.

En conclusion admirez ce travail (vidéo ci-dessous). Toutefois, une question se pose....est-ce de l'art ou du vandalisme allez-vous dire?! Si cela est demandé par le constructeur de créer un objet à titre publicitaire, il est évident que c'est un chef d'oeuvre, sinon ce serait du vandalisme pur et simple. Chose à déconseiller à tout amateur ou artiste en herbe, que ce soit sur votre propre voiture, celle de votre voisin ou tout autre véhicule appartenant à une concession de location de voiture. Les effets sont dévastateurs et financièrement élévés.

Il ne suffit pas d'imiter mais d'innover, tel KRINK l'a fait.

 

 

14:25 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mini, krink, craig costello

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu