Avertir le modérateur

18/10/2010

Une situation boomerang

Comme chaque année entre Septembre et Décembre,  les gens sortent dans la rue non pas pour fêter, mais pour manifester.

Une sorte de tradition, un rituel, une coutume....une triste situation qui s'amplifie et qui parfois est incontrolâble.

La retraite est un sujet qui revient régulièrement.

Les Français voulaient une semaine de 35 heures : ils l'ont eu mais la contrepartie fut une diminution de salaire proportionnelle. Certains pensaient recevoir un salaire complet (39 heures) pour moins d'heures travaillées. On croit rêver. Ce qui fait que cette mise en place d'une semaine plus courte que la normale n'allait pas être aussi avantageuse que prévue. Moins de travail signifie une paye légèrement inférieure. Certains se frottaient les mains disant "on va pouvoir profiter de certains loisirs car le vendredi est plus court et partir pour des weekends".

Tout cela n'a pas eu lieu : manque de moyens financiers qui est une simple répercussion des 35 heures de travaillées et de payées.

Alors maintenant, le thème de la retraite à 62 ans au lieu de 60 ans semble remuer les foules (encore une fois).

De nombreux corps de métiers manifestent et protestent car travailler 2 ans de plus serait une mauvaise chose....etc

Pourtant la logique ne peut pas être plus simple.

Il faut remplir les caisses sinon il n'y aura pas assez de fonds pour payer les retraités. De ce fait, travailler plus longtemps est la solution.

L'alternative serait d'augmenter les cotisations retraites, ce qui ne serait pas bien accueilli de toutes façons.

Alors pourquoi, les Français sont-ils si mécontents ? Les Pays Européens voisins doivent travailler même plus longtemps ; certains jusqu'à 65 (Angleterre) voire même 67 ans (Allemagne).

La population de l'hexagone est sous pression. Discuter et essayer de régler ce conflit est une chose mais mobiliser et paralyser le pays en est une autre.

La vie économique doit continuer. Mais l'horizon du mois d'Octobre est un peu sombre. La SNCF et les routiers bloquent les infrastructures de transports. Le sud du pays ne reçoit plus d'approvisionnement en carburant et des barricades se dressent autour des raffineries.

Même ceux qui se retournent vers le co-voiturage ou veulent louer une voiture peuvent se trouver piéger en raison de la pénurie d'essence qui touche le pays.

Raffineries.jpg

Une image et une réputation (désolantes) qui risquent de toucher le tourisme en France pour les années futures. Pourquoi visiter la France quand des scènes de confrontation font la une des actualités (journaux locaux et télévisés - sans oublier internet qui est une source globale).

Alors, on peut se poser la question : ces manifestants sont-ils en fait conscients du mal qui font à leur propre pays !? Ou est-ce pur égoïsme ?

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu